Faire du plastique bio avec une micro-station d’épuration ? C’est possible !

Cela fait déjà plusieurs années qu’on en parle, les bactéries présentent dans les micro-stations et traitant les eaux usées, peuvent fabriquer des biopolymères (la base du plastique). Les eaux usées pourront donc avoir une nouvelle vie.

La base de nos objets au quotidien

Cartes bancaires, stylos, sacs poubelle : la fabrication du plastique qui compose certains objets de notre quotidien pourrait devenir florissante ces prochaines années. Des chercheurs  élaborent déjà depuis quelques temps une base de polymère (plastique) à partir des déchets des stations d’épuration. Des bactéries présentes habituellement dans les procédés de traitement se chargeraient de la créer. Certains micro-organismes sont intéressants et représentent, seulement quelques pourcents de la population totale des bassins de boues activées. Il sera possible d’augmenter leur nombre de manière exponentielle.

En effet, durant les phases de modifications de la matière, les nutriments présents dans les eaux usées nourrissent les micro-organismes. Les chercheurs ont donc réussi à augmenter certaines de ces substances présentes dans les eaux afin de favoriser la production de plastique. Ainsi, durant certaines phases de transformation, il suffirait d’augmenter certaines boues contenant des résidus graisseux afin de créer du bioplastique.

Combiner gaz et polymère à base déchets

Dans le futur, il sera même possible de recycler ces boues afin d’en faire de l’énergie, sous forme de biogaz. On pourra donc multiplier les types de recyclages à travers les micro-stations d’épuration.

Une station d’épuration d’une ville de 100.000 habitants devrait ainsi pouvoir produire environ 500 tonnes de plastique bio par an.

Les scientifiques vont améliorer l’accessibilité de la matière organique aux micro-organismes afin d’accroitre les ressources nécessaires. Mais, la capacité n’atteindra cependant pas celle d’une production de masse car ce n’est pas le but recherché actuellement.

Pour plus de précisions, demandez conseil à un spécialiste, celui-ci vous expliquera comment votre micro-station pourrait recycler les déchets.

Laisser un commentaire

Filtre anti-robot * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.