D’une boutique en ligne à un vrai chiffre d’affaires

De nos jours, de nombreuses personnes se lancent dans la vente en ligne parce que cela leur paraît simple et moins onéreux chronophage que de trouver d’autres circuits de distribution pour vendre leurs produits. Pourtant, s’il est bien un type de site internet qui ne supporte guère l’approximation, c’est bien la catégorie des sites marchands. En effet, les internautes se laissent facilement influencer (et souvent à juste titre d’ailleurs) par l’aspect d’une boutique et sa navigation. Donc si le site ne semble pas assez professionnel, ils n’y commanderont pas. C’est pourquoi une boutique en ligne nécessite un prestataire compétent, et par conséquent  un certain budget. Mais ce n’est pas tout…

Même le plus beau site marchand réalisé avec Prestashop ou un autre outil de qualité risque fort de ne faire aucun chiffre d’affaire si l’on croit le travail fini après sa création. A moins que l’on n’ait préalablement défini une liste exhaustive de prospects à qui l’on a communiqué l’adresse du nouveau site web, on risque de n’avoir aucune visite, ou alors très peu. Il faut donc que le site marchand se fasse connaître. Pour en savoir plus sur ce sujet, on peut conseiller la lecture d’un article parlant du référencement des boutiques en ligne paru sur le blog d’Aytechnet.

Cette agence web a la particularité de faire du référencement gratuit, de façon systématique, pour ceux qui lui commandent un site. Cela leur permet de découvrir le principe du référencement et ses retombées. L’agence est aussi très compétente pour tous les développements de sites vitrines avec WordPress et Joomla.

Laisser un commentaire


neuf − 9 =