L’allaitement naturel, une pratique importante pour la mère et son enfant

Bien que les préparations commerciales pour bébé à base de lait de vache abondent sur le marché, le lait maternel reste le meilleur moyen pour bien nourrir bébé. Il est naturellement adapté aux besoins nutritionnels du nourrisson. De plus, l’allaitement maternel apporte non seulement de multiples bienfaits pour le nourrisson, mais aussi pour sa mère.

Les effets bénéfiques pour le bébé

Le fait d’allaiter un bébé, au moins jusqu’à son sixième mois, limite considérablement les risques d’infections respiratoires comme la pneumonie. La chance d’apparition de diarrhées est également amoindrie. Il est important aussi de savoir que plusieurs études scientifiques ont permis de démontrer que les bébés allaités ont un QI dans la bonne norme. Par ailleurs, pour les aider à développer davantage leur intelligence, il est également conseillé de les divertir avec des jeux. Il faut faire attention toutefois qu’il s’agisse bien de des jouets sans moisissure afin de préserver la santé des nouveaux nés.
À part ces bienfaits, le lait maternel apporte une quantité suffisante de substances propres qui amélioreront les défenses naturelles du bébé. Il pourra ainsi se défendre correctement contre les maladies. À côté de cela, les risques d’apparition d’une allergie aux protéines de lait animales, d’une inflammation de la muqueuse des fosses nasales ou encore de l’asthme sont minimes.
Il n’y a pas de repas complet que ce que la nature offre. L’allaitement naturel permet effectivement de combler les besoins nutritionnels du nourrisson. Qui plus est, le lait maternel est très digeste, et le nombre de tétées n’est pas alors limité. Côté émotionnel, le fait d’allaiter crée un contact peau à peau entre le bébé et sa mère. Cette proximité compense le besoin en chaleur du bébé.

Les bienfaits sur la mère

Plus la mère allaite son bébé, plus elle augmente son taux d’ocytocine. Cette hormone facilitera la contraction de l’utérus qui retrouvera ainsi en un rien de temps sa dimension initiale. La diminution du risque d’apparition de cancer du sein est aussi un privilège que procure l’allaitement exclusif.
Le fait d’allaiter offre par ailleurs à la mère la possibilité de perdre le poids pris pendant la grossesse. Cela est lié au fait que, pendant la période durant laquelle la mère allaite son enfant, elle brûle des calories. Les graisses accumulées au cours de la grossesse vont servir à fabriquer le lait du bébé. En plus de cela, ce geste retarde le retour de couches jusqu’à six mois. Durant cette période, la mère n’est pas fertile. Il faut toutefois savoir que ce phénomène est seulement possible si le bébé ne prend pas de biberon en complément du lait maternel.

Les bons gestes pendant l’allaitement

Les bienfaits de l’allaitement naturel sont nombreux. Néanmoins, il est important d’adopter les bons gestes lors de l’allaitement afin d’éviter les désagréments. Quand vous allaitez, vous devez vous installer aisément, le dos bien droit dans un fauteuil ou un canapé. Tenez votre bébé dans le creux de votre coude. Mettez un coussin en dessous de votre coude si nécessaire et maintenez ses fesses par vos mains. Ces gestes sont à la fois bénéfiques pour la mère que pour le bébé.

Laisser un commentaire

Filtre anti-robot * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.