Mutuelles : les atouts d’une comparaison en ligne

Alors que la question de la protection sociale complémentaire constituera certainement l’une des thématiques principales de la campagne présidentielle de 2012 en matière de santé, il convient aujourd’hui de s’intéresser à celle de la comparaison en ligne. En effet, il est parfaitement impossible de dissocier le développement considérable des organismes mutualistes sans évoquer celui des comparateurs en ligne. Dans l’optique de la sélection de telle ou telle mutuelle, la plupart des internautes adopte à présent une démarche similaire et consistant dans l’utilisation d’un comparateur en ligne. Dès lors afin de pleinement comprendre les raisons pour lesquelles ces comparateurs de mutuelles connaissent un tel engouement, il est pertinent d’en énumérer les atouts.

D’un part, le principal atout d’un comparateur de mutuelles en ligne réside vraisemblablement dans sa praticité puisqu’il permet aux assurés sociaux de ne pas contacter individuellement chaque organisme téléphonique par voies postale, électronique ou téléphonique. Il s’agirait effectivement d’une démarche particulièrement fastidieuse et surtout peu efficace parce que le marché de la protection sociale complémentaire est tellement vaste que plusieurs années seraient nécessaires pour en avoir une vision exhaustive. De plus en procédant de la sorte, il est très difficile pour ne pas dire impossible de disposer d’une réponse personnalisée puisque les organismes mutualistes ont davantage tendance à distribuer des plaquettes commerciales généralistes.

D’autre part, l’autre atout d’un comparateur de mutuelles en ligne se situe dans les négociations tarifaires qu’il met souvent en œuvre avec les organismes mutualistes du fait du volume qu’il est capable de générer. En conséquence, le fait de recourir à un comparateur de mutuelles en ligne permet de réaliser de substantielles économies en cas d’aboutissement de la démarche contractuelle. Toutefois, il convient de noter que jusqu’à présent les internautes utilisent essentiellement la comparaison en ligne à titre informatif et se montrent encore réticents lorsqu’il s’agit de concrétiser sur le plan contractuel. Cette crainte tend malgré tout à s’effacer progressivement comme cela le fût par le passé avec le e-commerce.

Laisser un commentaire


+ deux = 11