Petite histoire de la glace à travers les siècles

Aujourd’hui, tout le monde à déjà mangé une crème glacée. Cette préparation fait partie intégrante du quotidien de bon nombre de familles.
Cela n’a pourtant pas toujours été de la sorte. Je vous propose de découvrir l’historique de la glace au fil des époques.

Évolution de la crème glacée et l’arrivée de la technologie

Les glaces n’ont pas toujours bénéficié de parfums aussi étendus qu’aujourd’hui, on peut ainsi nommer la glace à la rhubarbe, la glace au carambar ou le sorbet au pamplemousse.
Ce choix a vu le jour aux alentours des années 1800 et principalement 1900 avec l’arrivée de technologies de fabrication nouvelles que nous avons tous maintenant dans notre placard. Qui peut imaginer de nos jours préparer une glace sans sorbetière ? C’était pourtant le cas il y a encore moins de 50 ans.
L’apparition de technologies nouvelle a rendu possible la création de tout un tas de desserts glacés tels que la recette des macarons glacés au citron, la traditionnelle recette de bûche glacée, etc…

L’apparition des préparations glacée au Maghreb

Des millénaires en arrière, le sorbet fut produit au Maghreb, congelé à l’aide de la glace ou de la neige et réservée au froid à l’aide d’un liquide fait de sel et d’eau. D’ailleurs, l’Orient à « copié » cette technique afin de fabriquer ses propres produits glacés. Plusieurs siècles derrière nous, un territoire proche de la Turquie a fabriqué ses desserts glacés avec des racines d’orchidées, leur procurant une élasticité et une onctuosité incroyable.

L’arrivée en Europe

Navigateur reconnu, c’est M. Polo qui, dans les années 1200, rapporta la glace d’Orient. Elle connu un succès immédiat en Italie puis fut fabriquée presque instantanément sur tout le territoire européen. C’est à cette époque que l’on commence à voir des parfums aujourd’hui familiers comme la glace à la vanille ou le sorbet au pamplemousse. Dans un premier temps réservées aux banquets du roi ou religieux, les glaces sont devenues un met populaire dans les années 1800. Des vendeurs mobiles comme nous en voyons encore de nos jours sont alors apparus.

Depuis, les saveurs ont évolué, les techniques se sont perfectionnées et même industrialisées.

Laisser un commentaire


2 + = cinq