Les différents types de dorures sur un objet en métal

Votez pour cet article

La dorure est une activité qui consiste à recouvrir un objet qui ne soit pas en or avec de l’or. Ce travail peut être effectué sur différents matériaux comme le métal. Pour ce faire, il existe différents types de dorures possibles que vous pouvez exploiter pour créer des objets plaqués or.

La dorure au mercure

La dorure au mercure est utilisée pour recouvrir des matériaux en métal comme le cuivre ou le bronze. Elle consiste à mettre l’or en fusion pour le mélanger avec du mercure. L’objet en métal sera ensuite recouvert de cette mixture. Une fois cela fait, l’objet est chauffé de manière à évaporer le mercure pour que seul l’or reste. L’objet est alors refroidi et écrasé avec du brunissoir. Résultat, l’objet dégage des reflets d’or, il est maintenant recouvert d’or. Il est néanmoins très important de souligner que cette méthode présente énormément de risque pour la santé du doreur dû à la manipulation du mercure.
La dorure par l’électrolyse
La technique de dorure par le procédé électrolyse a été utilisée vers la moitié du 19ème siècle. Il s’agit de mettre l’objet à dorer sur le pole négatif d’un circuit électrique et l’or sur le pole positif. Tout deux seront mis dans une cuve d’électrolyte. Quand le circuit est fermé, l’or se dégage pour se fixer sur l’objet à dorer. Résultat, l’objet en bronze est recouvert d’une fine couche d’or plus uniforme et de couleur rougeâtre. Ce type de dorure est plus économique que la dorure en mercure et présente moins de risque pour le doreur. C’est d’ailleurs pour cette raison que la technique est très utilisée dans le monde de la bijouterie. Malheureusement, il est difficile de réaliser ce type de dorure sur des objets volumineux.
La dorure au vernis
Pour réaliser une dorure sur une grande surface de métal telle qu’une grille, la dorure au vernis peut être une alternative. Elle consiste à appliquer du verni jaune sur le laiton chauffé. L’effet est saisissant et vous permet de faire une économie d’or. Néanmoins, ce résultat ne dure pas éternellement car le verni ne supporte pas longtemps aux effets du temps et se craquèle. Le métal n’est donc pas à l’abri de l’oxydation.

Laisser un commentaire