L’importance de la mode dans la société

Votez pour cet article

La mode, avec notamment toute collection prêt-à-porter, joue un rôle crucial dans notre société. Les vêtements, mais aussi les accessoires, ne cessent de préoccuper la majeure partie de la population, adultes et adolescents confondus. La mode débouche sur de multiples activités professionnelles toutes aussi intéressantes les unes que les autres tels que le design de mode, la création de collection accessoires, création de défilé ou de vêtement de Haute Couture.

 

Le vêtement, quel qu’il soit, est considéré comme une seconde peau. Il fait partie intégrante de nous-même. C’est le vêtement qui va renvoyer une certaine image à l’autre. Il est donc important d’adopter tel ou tel style, suivant le message que l’on souhaite faire passer. C’est le vêtement et par extension la mode qui nous fait devenir humain. Le nouveau-né sort intégralement nu, avant d’être habillé pour entrer dans le monde des hommes.

 

Le vêtement est là pour répondre à un certain nombre de critères : de confort, de chaleur, de protection et d’esthétisme. La mode est chargée de symbole et d’imaginaire. La mode se consomme. Les vêtements s’achètent en tant que marqueur social.

 

Le marqueur social est ce qu’il y a de plus fort dans la mode. Le vêtement peut être chic, élégant et raffiné et devient alors une source de fierté. La mode renvoie à la classe supérieure, que de nombreuses personnes souhaitent atteindre en portant des vêtements onéreux. Les personnes s’habillent comme elles souhaiteraient être et selon les circonstances de la journée. On ne va pas s’habiller de la même façon pour aller travailler, que pour aller danser. La mode est aussi le reflet de l’individu, qui va se voir dans le miroir. Il s’agit d’un dédoublement de soi et d’une sorte de performance.

 

La mode est aussi chargée d’un marqueur. Par la mode, on acquiert un genre social. Dans la mode, il y a des codes et des genres, qui forgent une identité. Si par définition le vêtement est inanimé, il procure une forme de narcissisme voire de fétichisme selon les cas. Ainsi, certaines personnes doivent toujours être parfaitement habillées, au risque de faire une réelle dépression. Le fait d’emprunter des vêtements de l’autre s masculin ou féminin n’est pas anodin non plus. On parle alors volontiers d’inversion des codes ou de prise de pouvoir. La femme va se libérer de son soutien-gorge pour exprimer des revendications et une grande liberté. La mode est avant tout une expérience, au sein de laquelle on apprend petit à petit quelle est sa fonction sociale.

Laisser un commentaire