Mieux se positionner sur Google pour vendre davantage

Pour un site e-commerce, acquérir du trafic sur internet est une nécessité. Pour y arriver, le référencement naturel est une des options à privilégier. Cependant, il n’est pas aisé d’être bien positionné sur les moteurs de recherche comme Google, notamment quand la concurrence est importante.

Un site rapide et ergonomique

Il est nécessaire d’avoir un site web performant pour que Google ait une bonne image et le positionne en haut de son classement. Pour cela, il doit être rapide et ergonomique, notamment avec une version mobile. Si l’internaute ne peut pas lire le texte parce qu’il ne s’affiche pas bien sur son smartphone, Google a raison de ne pas propulser cette page dans les hauteurs de son classement algorithmique. Au niveau technique, il faut aussi rappeler que chaque page doit être utile. Si les pages d’un site sont sans intérêt il faut les mettre en “noindex” car cela coûte énormément à Google de stocker toutes ces données.

Une page d’un site doit répondre à une problématique

Comme Serge l’apprend dans sa formation SEO avancée, il faut que chaque page soit pertinente pour l’internaute et soit optimisée pour les mots-clés afférents. A l’inverse, pour un mot-clé spécifique où le site e-commerce souhaite se positionner, il faut créer une page optimisée.

Cette page sera positionnée grâce à l’utilisation de mots-clés au niveau de la balise Title, du titre (h1), des sous-titres (h2, h3, …) et du contenu de l’article. Cependant, attention à ne pas sur-optimiser la page. Il faut rester assez naturel et jouer beaucoup sur les synonymes et sur le champ lexical autour des mots-clés sélectionnés.

Développer sa popularité

Un troisième aspect capital pour le développement SEO de sa boutique en ligne est le netlinking. Créer des liens vers son site est un excellent moyen d’améliorer ses positions dans le moteur de recherche Google.

Il faut chercher à obtenir des liens depuis les sites de ses partenaires (fournisseurs, …) mais aussi les sites les collectivités locales et les médias locaux. Il est également possible de contacter des blogueurs ou d’intervenir dans des forums. Le mieux est de trouver des liens en dofollow sur des sites populaires dans le même secteur d’activité que sa boutique. Il faut ainsi obtenir de nombreux liens de qualité pour avoir une autorité reconnue par Google. Réussir ce bon cocktail n’est pas facile mais qui a dit qu’il était facile d’être numéro 1 ?

Laisser un commentaire