Comment proposer un article pour avoir un bon référencement

Votez pour cet article

Les dimensions des communiqués que vous déposez sur les nombreux sites, ne doit pas dépasser généralement, entre 500 à 700 mots. Comment alors proposer un article pour avoir un bon référencement d’une page Web ?

 

Le titre de votre communiqué peut attirer l’attention du lecteur pour qu’il soit intéressé à déchiffrer votre publication.

Pour atteindre cet objectif, n’hésitez pas à rédiger une accroche humoristique.

Dans l’introduction, vous ferez un bref résumé de presque 80 mots de l’objet dont vous traitez.

« Le corps qui est la plus grande partie, doit se situer en haut de votre communiqué.  »

Vos sections, communément, peuvent être plus grosses que cinq phrases.

N’oubliez pas de discuter de votre savoir afin de soutenir d’autres internautes qui adoreraient réaliser la même chose que vous.

Il serait apprécié de donner des adresses de sites, les vôtres, ainsi que celles d’autres webmasters sans leur donner trop d’importance !

Ceci augmentera le positionnement de votre produit.

une bonne structure d’une page Web optimisée

Avant toute chose, nous devons définir la notion de « titre » pour avoir une bonne structure d’une page Web optimisée.

. En effet, si tous les titres visibles par Google, le sont par les internautes (et vice versa), leur interprétation n’est pas la même.

Il existe deux titres, qui peuvent être différents et qui sont définis par les balises title et h1. La balise title est affichée dans les résultats de recherche ainsi que sur l’onglet du navigateur utilisé. La balise h1 quant à elle est affichée à l’intérieur de la page Web. Si l’on est certain que ces deux titres sont indispensables à l’internaute, pour Google, la question est plus complexe.

En effet, l’absence de balise h1 est un frein au référencement naturel. Cette balise informe Google sur le contenu de la page, elle doit contenir les principaux mots clés et être correctement rédigée.
Par contre, en l’absence de balise title, Google récupère automatiquement le contenu de la balise h1, voir h2. Elle n’est donc pas indispensable. Mais dans le souci de maîtriser le contenu de son site et la manière dont il sera affiché, y compris dans les résultats de recherche, il est préférable de toujours optimiser les balises title et description.

Cette balise est la première chose que les internautes voient d’un site Internet s’ils passent par Google. Elle est une porte d’entrée (ou pas). Elle doit donc être optimisée selon ces objectifs :

Résumer le contenu de la page Web

Attirer l’attention de l’internaute et l’amener à cliquer

Contenir les principaux mots clés de la page Web

Les 65 premiers caractères sont les plus importants (Google affiche uniquement 65 caractères, espaces compris, dans les résultats de recherche)

Vous l’aurez compris, même si cette balise joue un rôle plus ou moins important dans le positionnement de la page Web dans les résultats de recherche de Google, elle tient surtout du domaine de la communication Web. Il en est de même pour la balise description, qui par contre, n’a aucun impact sur le positionnement.

La balise h1, contrairement à la balise title, est incluse dans la page Web. Elle est l’entête du contenu (article, photo, vidéo …) et doit informer l’internaute sur ce contenu. Dans l’idéal, l’internaute doit comprendre le contenu uniquement à l’aide de ce titre. Un titre flou ou incomplet est le meilleur moyen d’augmenter le taux de rebond d’une page Web. La balise h1 doit être optimisée selon ces objectifs :

Informer l’internaute afin de l’amener à lire (ou voir) le contenu de la page web

Contenir les principaux mots-clés de la page Web

Ne pas dépasser les 100 caractères

Conclusion

Les internautes, tout comme Google, veulent être informés du contenu d’une page web avant de la visiter. Les hommes et les robots (Google Bots) n’aiment pas perdre leur temps, et le plus souvent ils ne le font pas, et là, c’est vous qui êtes perdant.

Nous avons déjà constaté des cas exceptionnels où Google utilise la balise h2 comme titre, alors que les balises title et h1 sont présentes. Pour ces cas bien précis, Google a considéré que la balise h2 était plus pertinente. Les algorithmes qui déterminent le titre sont donc complexes, et il ne suffit pas d’insérer des mots clés à la chaîne mais de soigner ses titres et son contenu.

Laisser un commentaire