Combien peut-on économiser grâce au dispositif Pinel ?

Votez pour cet article

Très apprécié des particuliers, le dispositif Pinel est vanté par de nombreux économistes comme étant l’une de meilleures façons façons de défiscaliser tout en se constituant un capital. Mais combien peut-on réellement économiser ?

Au cas par cas

En théorie, le dispositif Pinel permet de déduire de sa feuille d’impôt jusqu’à 21% en métropole et jusqu’à 32% outre-mer. Celui-ci concerne les logements neufs en construction ou vendus sur plan qui se trouvent dans certains zones. Celles-ci correspondent aux villes dans lesquelles il y a nettement plus de demandes de logements locatifs que d’offres, comme Paris et sa première couronne ou les agglomérations de plus de 250 000 habitants.
Ainsi, tout particulier qui investit dans un tel logement est non seulement quasi assuré de le louer très rapidement, mais en plus d’alléger ses impôts.

Mais tout cela n’est que de la théorie. Pour savoir ce que l’on peut réellement économiser ne passant par ce dispositif, le plus simple et surtout le plus précis est de faire appel à un simulateur Loi Pinel. Si vous n’êtes toutefois encore qu’au stade de la réflexion, voici quelques chiffres qui pourront vous donner un aperçu.

Si vous investissez en métropole dans un logement locatif de :

  • 150 000 euros : la déduction possible est de 3000 euros par an pendant 9 ans puis 1500 euros pour les trois dernières années, soit au maximum 21500 euros.
  • 200 000 euros : 4000 euros durant 9 ans puis 1500 euros pendant trois ans, soit un total de 42 000 euros déductibles.

Bien évidemment, il ne s’agit que d’exemples. Pour un aperçu très précis, rendez-vous sur un simulateur Pinel !

Laisser un commentaire