Arrêts maladies : 220 millions d’€uro économisés ?

A l’occasion de la publication d’un rapport de l’Assurance Maladie à propos des arrêts maladies délivrés sur le territoire hexagonal, il est apparu que ces derniers sont très onéreux. Néanmoins, il convient de ne pas accabler les personnes légitimement placées en arrêt maladie mais plutôt de lutter contre la fraude parce que cette problématique est suffisamment connue de tous pour ne pas être abordée. Cette lutte contre la fraude n’est cependant pas de nature à solutionner le problème du déficit constamment enregistré par la Sécurité Sociale en particulier à cause de sa branche Assurance Maladie. Par voie de conséquence dans le cadre de l’établissement du Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale pour 2012, le Gouvernement a posé l’idée d’un abaissement du niveau des indemnités journalières attribuées aux personnes en situation d’arrêt maladie. Il s’agit d’une mesure qui malgré son caractère assez impopulaire dans l’opinion publique mais également au sein même de la classe politique permettrait d’économiser la bagatelle de 220 millions d’€uro.

Toutefois, il existe un réel malaise politique à propos de cette décision émanant du Gouvernement parce que tout le monde a aujourd’hui parfaitement conscience des difficultés rencontrées par les Français si bien que l’idée de diminuer leurs indemnités journalières semble difficilement justifiable sur le plan social. Il convient également de s’interroger sur les conséquences de cette décision sur chaque mutuelle parce que les réseaux mutualistes interviennent à titre complémentaire en ce sens. En effet, le tarif de mutuelle risque de s’en ressentir nettement à tel point que l’opportunité de trouver une mutuelle pas chère sera relativement rare. Dès lors, le Rapporteur Général du Budget de la Sécurité Sociale invite le Gouvernement à renoncer à cette réforme tout en trouvant de nouvelles recettes destinées à compenser les pertes de l’Assurance Maladie : « C’est pourquoi je demanderai au gouvernement de revenir sur sa décision, en ne publiant pas le décret en question. En contrepartie, il faudra bien sûr que nous votions d’autres recettes, afin de ne pas aggraver les déficits ». Enfin au-delà de ce débat, il convient de s’interroger sur les difficultés constantes rencontrées aujourd’hui par le système de santé notamment en terme de protection sociale parce qu’elles sont de nature à créer une vive préoccupation chez les citoyens hexagonaux.

  • Arrêts maladies: Pratiques, discours, représentations dans le secteur de l'aide à domicile et des musiques actuelles (Logiques sociales)
  • Arrêt maladie [Explicit]
  • Arrêt maladie [Explicit]
  • Arrêt Maladie
  • L'Arrêt Maladie
  • J'arrête d'être jaloux(se) !: Un programme de 21 jours pour retrouver confiance !
  • Mug Humour collègue au top Tasse on se tape ton boulot Mug Qualité Idée Cadeau Originale retraite démission travail mutation bureau départ arrêt maladie licenciement Anniversaire Noël Fête
    ❤️ SECURITE : La poignée du mug restera froide, il est compatible micro-ondes et lave-vaisselle ❤️ TRANSPORT ET LIVRAISON : Ce mug vous sera expédié directement par Amazon pour une livraison rapide, il sera dans une boîte anti-chocs ❤️ SUPER CADEAU : Une idée cadeau originale à offrir à un ou une collègue mais aussi à des membres de la famille ou des amis ❤️ OCCASIONS : un mug à offrir dans de multiples occasions comme un anniversaire, Noël, Fête, Départ en retraite, une mutation, un changement de vie professionnel, un arrêt maladie ou juste pour le plaisir ❤️ TOUJOURS SOUS LA MAIN : Ce mug merci pour ton départ maintenant on se tape ton boulot servira aussi bien pour un bon café nespresso ou senseo comme un bon chocolat nesquick avec des céréales, il servira aussi de grog ou pour boire une bonne soupe ou un thé ou une camomille
  • Tour 66 Stade De France 2009 (2 CD)
    Record Label: Wea Catalog#: 2564686898 Country Of Release: NLD Year Of Release: 2009
  • Puccini - Manon Lescaut
    Record Label: Decca Catalog#: 00289 4607502 Country Of Release: NLD Year Of Release: 1999 Notes: W/Kiri Te Kanawa, Jose Carreras, Paolo Coni, R.Chailly

Laisser un commentaire