Comment monter un bivouac rapidement ?

Votez pour cet article

Un bivouac constitue l’un des campements idéals pour les randonneurs et amoureux de la nature. Il peut être monté rapidement. Pour être en sécurité, il faut tout de même prévoir les matériels nécessaires pour le bivouac en sachant au préalable les règles et les techniques car dans la plupart des sites pour campement, un campement temporaire n’est autorisé qu’entre le coucher et le lever de soleil.

bivouac

Rapidité et efficacité

Il faut être rapide aussi bien pour le montage que le démontage d’un bivouac au cours de sa randonnée. D’abord, il faut identifier le terrain  où il va être installé. Est-ce que c’est une propriété privée ou un enclos à animaux. Sans autorisation, il faudrait donc décamper. Cependant, même avec autorisation, un enclos à bétail ne serait tout de même pas propice pour faire dodo au risque de passer une nuit catastrophique. Il faut aussi éviter les terrains humides à cause des moustiques ou la proximité des zones d’eau. En effet, l’installation du bivouac (des modèles à trouver sur le site Projet13 spécialisé dans le surplus militaire) doit se faire dans un endroit sec, de préférence à plat et à l’abri des courants d’air et éloigné des trous qui risquent de provoquer des accidents nocturnes.

Les étapes pour monter un bivouac en quelques mots

Les étapes commencent par le positionnement de la toile à pourrir qui va protéger le matelas ainsi que les sacs de couchage. Il faudrait par la suite sortir la housse de la tente, installer les piquets et positionner le bâton télescopique dont la hauteur varie de 1 mètre à 1,25 mètres selon les cas, selon le terrain et le vent. Il faudrait par la suite tendre la tente en prévoyant la ventilation de chaque côté pour éviter la condensation. Tout est fini, les campeurs peuvent installer matelas, et bonne nuit. En revanche, il ne faut pas oublier qu’il faut décamper dès le levé du soleil.

Les commentaires sont fermés.