Des funérailles naturelles: un challenges à relever

Votez pour cet article
le travail écologique dès son vivant à toujours apporter un plus. seulement cette empreinte s’arrête suite au décès. Aujourd’hui, on parle de plus en plus de funérailles naturelles et vertes.

Funérailles écologiques: Caractéristiques

Les articles utilisés pour la fabrication d’un cercueil représente des impacts écologiques différents (bois noble issu de forêts gérées de façon non durable ou matériau de récupération en papier ou fibres naturelles).  La crémation impacte également l’environnement puisque elle est considéré comme consommatrice d’énergie et elle rejette des gaz polluants et parfois dangereux pour la nature. C’est en tenant compte de tous ces éléments que certaines personnes désirent aujourd’hui utiliser des cercueils biodégradables. Pas vraiment moins chers que la moyenne des autres cercueils, ils sont fabriqués en matériaux qui se dégradent rapidement et ne polluent pas.

La législation française impose que les cercueils soient fabriqués à partir de matériaux biodégradables et qu’ils répondent à des caractéristiques d’étanchéité déterminant l’épaisseur des planches au millimètre près. Mais si le bois est évidemment naturel et biodégradable, il n’en va pas de même pour les autres éléments du cercueil : vernis, capiton intérieur et ornements par exemple.  Tout cela, pour un produit qui ne « sert » en réalité que quelques jours.

De nos jours, en France, les société commence à se faire un place dans le marché funéraire. mais le principale fournisseurs est l’Angleterre où près d’1/3 des enterrements s’oriente vers les funérailles écologiques.

Laisser un commentaire