La chaudière à condensation: innovante et performante!

Votez pour cet article

Depuis des décennies, les ménages utilisent des chaudières à gaz, à mazout ou encore à charbon pour chauffer leur habitation pendant l’hiver. Malheureusement pour eux, les chaudières de l’époque consomment aujourd’hui énormément au point qu’il est parfois plus intéressant d’investir dans une nouvelle chaudière plutôt que d’utiliser sa chaudière jusqu’à ce qu’elle rende l’âme. Les chaudières à condensation offrent notamment des performances particulièrement élevées.

Au fur et à mesure que les années passent, les anciennes chaudières perdent de leur efficacité et leur rendement diminue (surtout si elles n’ont pas été régulièrement entretenues). Une diminution du rendement des chaudières qui, combinée à l’augmentation régulière des combustibles, doit pousser les ménages à réfléchir au remplacement de ces dernières.

La chaudière à condensation: la solution de remplacement idéale ?

D’après les statistiques, il semblerait que les ménages qui détiennent une chaudière âgée de vingt ans ou plus ont tout intérêt la remplacer par une nouvelle chaudière à condensation afin de réaliser des économies substantielles. La chaudière à condensation permettra effectivement de réaliser des économies à hauteur d’environ 30% par rapport à une chaudière classique car elle offre un rendement qui dépasse facilement les 100% (jusqu’à 109% ou 110%).

Pourquoi la chaudière à condensation ?

Parce que la chaudière à condensation peut fonctionner aussi bien au mazout qu’au gaz naturel et qu’elle offre des rendements très élevés grâce à sa capacité de récupérer et de se servir de la vapeur d’eau produite par la combustion pour améliorer ses performances.

Il existe des chaudières à condensation murales (pour prendre moins de place et s’intégrer parfaitement dans un placard ou dans une cuisine) comme posées au sol (pour les plus grosses installations qui doivent produire de l’eau chaude sanitaire en grande quantité).

 

 

Laisser un commentaire