Construire une porte à partir d’un mur

Votez pour cet article

Parfois, il s’avère qu’on est censé avoir une porte à partir d’un mur mais bien entendu cela impose la présence des certains points essentiels à bien manager afin de minimiser tout risque de mobilisation du bois de charpente au fil du temps. Sachez bien que ces éléments sont bien évidemment les montants, le linteau et le seuil.

On définit les montants comme étant les pièces de bois qui se posent verticalement au niveau de fabrication de l’ouverture de la porte tandis que le linteau est la pièce de bois posée au niveau horizontal et plus précisément (la tête de l’ouverture de la porte) et par opposition, on trouve le seuil (la partie horizontale basse de la porte).

Comment poser un bois de charpente ?

Sachez bien que les mesures de linteau se différent entre un mur intérieur et un mur extérieur. En effet, le mur intérieur exige une pièce de bois de charpente de sapin égale à 2×6 mais le mur extérieur a besoin d’une pièce de 2×8 voire 2×10 afin d’affirmer la résistance et la robustesse.

Passons à la pose du linteau sur les deux extrémités de l’ouverture de la porte sans oublier d’accorder plus d’attention afin que chaque linteau soit correctement égal à l’externe de la charpente du mur et ainsi, on va rendre la fixation des chambranles plus aisée.

Généralement, on peut constater un certain vide entre les deux pièces de linteau pour un mur externe cela on peut le réparer en utilisant la laine minérale ou la mousse isolante. On sait bien que le linteau constitue le facteur clé de la bonne tenue de la porte pour que sa fermeture soit bien parfaite mais également éviter à ce que le tout descend brusquement.

Maintenant que le tout est bien en bonne structure sans le moindre risque, vous pouvez débuter la pose de votre porte d’entrée et de songer à un parfait revêtement mural.

Laisser un commentaire