Techniques pour bien isoler sa maison

Votez pour cet article

Qu’elle soit thermique ou acoustique, l’isolation est un sujet technique délicat. Avant d’engager des travaux d’isolation dans votre maison, prenez le temps de vous informer au maximum. Gardez à l’esprit que pour améliorer les performances énergétiques de votre habitat, vous devez vous attaquer à l’ensemble de son enveloppe : murs, combles, toiture, fenêtres, portes, etc. Pour atteindre votre objectif, vous pouvez utiliser la technique de l’isolation extérieure ou de l’isolation par l’intérieur. Décryptage !

La technique de l’isolation par l’intérieur

L’isolation par l’intérieur est sans aucun doute la technique d’isolation la plus utilisée aujourd’hui par les propriétaires. Changer ses ouvertures pour améliorer l’isolation de ses fenêtres en PVC ou en alu n’est pas rare. Cela s’explique par le fait que son prix est accessible et plus abordable que celui de l’isolation extérieure. Ce qui permet de réaliser un retour sur investissement plus rapide. De même, on peut réaliser cette technique soi-même, sans nécessairement faire appel à un professionnel. Toutefois, il faut maitriser non seulement quelques notions de base du bricolage, mais également les règles élémentaires de l’isolation thermique afin d’éviter les mauvaises surprises, par exemple les problèmes d’humidité causés par le point de rosée. Pensez donc à choisir des matériaux de qualité adaptée aux conditions climatiques et à la ventilation d’origine.

La technique de l’isolation par l’extérieur

L’ITE (Isolation thermique par l’extérieur) est une technique d’isolation très efficace. Elle consiste à poser un isolant à l’extérieur. Elle peut concerner les murs et la toiture. Comparativement à l’isolation par l’intérieur, son prix est plus élevé, mais elle offre un retour en économie d’énergie mesurable et quantifiable. Le premier avantage de cette technique repose sur le fait qu’elle permet de supprimer efficacement tous les ponts thermiques de votre habitation. En effet, cette technique attaque les problèmes de ponts thermiques pouvant être à l’origine de 10 à 15 % de déperditions d’énergie à la source et permet de régler définitivement les effets négatifs des ponts thermiques. Ce qui génère de réelles économies d’énergie et des gains en confort.

N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel pour faire un diagnostic thermique de votre maison. Vous pourrez ensuite contacter une entreprise de rénovation ou un installateur de portes et fenêtres.

Laisser un commentaire