Les difficultés pour trouver le bon candidat en Suisse

Votez pour cet article

Les entreprises suisses sont trop regardantes sur le profil d’un demandeur d’emploi. Cela ne veut pas dire que les recruteurs des autres pays se laissent aller mais ce sont les suisses qui ont une culture protectionniste et qui écartent d’office certains candidats.

En Suisse, il faut montrer le profil d’un bon élève

Pour être recruté en Suisse, il faut montrer patte blanche. C’est-à-dire que l’honnêteté et l’intégrité sont de mise, comme dans n’importe société sérieuse dans le monde, mais aussi et surtout, il faut que le recruteur soit sûr que le candidat n’a d’autre ambition que bien travailler sous un ordre établi, en collaboration avec les autres et sans trop penser à obtenir une promotion. Bref, il ne faut pas montrer dès le départ ses ambitions personnelles si elle dépasse le poste et l’évolution normale.

emploi-suisse

Les entreprises suisses exigent un CV impeccable

Si la personne en recherche d’emploi en Suisse a obtenu son Master II avec une mention Honorable mais qu’il a redoublé sa Licence en étant parti bourlingué en Amérique Latine, sa candidature pourrait être moins bien vue. En Suisse, le CV doit montrer un parcours sans faute. Et les entreprises helvètes apprécient les compétences spécifiques. À ne pas oublier également que chaque région possède sa propre langue donc à part l’anglais, il y a aussi le français, l’allemand et l’italien à apprendre.

Les commentaires sont fermés.