Impression 3D alimentaire : comment fonctionne-t-elle ?

Votez pour cet article

L’innovation culinaire concerne surtout les nouveaux aliments et la manière dont on peut les consommer. Quoique la conception de ces aliments y joue aussi un rôle majeur et on parle beaucoup de l’impression 3D depuis quelques années. Yohann Mahé est le directeur de l’entreprise UNIPACKAGING. Car il veut toujours proposer tout ce qu’il y a de meilleur pour ses clients, il s’est aussi lancé dans l’impression alimentaire. Bientôt, on verra des aliments imprimés depuis la cuisine sur nos assiettes, à cause de la pénurie de certaines matières premières et aux enjeux écologiques.

Le mode de fonctionnement de l’impression 3D alimentaire

Quand on parle de l’impression 3D alimentaire, on aura toujours besoin d’une imprimante 3D. Celle-ci va avoir besoin de deux choses dont un fichier informatique contenant un dessin en 3D ; et de matière servant à graver l’image ou un mot sur un support. Que cette matière soit à l’état liquide ou en poudre, elle sera toujours intégrée dans la machine sous une forme de cartouche. On peut également l’extruder dans une bobine. Quand le fichier sera transmis à l’imprimante, la machine va déposer les aliments par couches successives afin de réaliser un dessin ou un objet en sucre, une pizza, etc. A vrai dire, l’impression 3D alimentaire vise à donner du style et une nouvelle forme à nos plats. Cependant, il faut noter qu’on peut imprimer tous types d’aliments afin de leur donner une forme nouvelle. Aujourd’hui, l’impression 3D alimentaire occupe une place de plus en plus importante dans nos assiettes et ce marché attire beaucoup l’attention de plusieurs acteurs, notamment de la NASA et du MIT. Sur le profil nouvels Obs, on découvrira comment Yohann Mahé et l’entreprise qu’il dirige arriver à un stade où l’impression alimentaire occupe une bonne partie de ses activités.

Yohann Mahé, un bon leader qui inspire les jeunes travailleurs

Yohann Mahé est maintenant le directeur d’une entreprise d’une grande envergure dans l’univers de l’emballage. Effectivement, cet homme d’affaire n’était qu’un simple nettoyeur de bac d’encre au sein de l’entreprise UNIPACKAGING. Un homme fidèle à son poste et à son entreprise, il occupait un poste de plus en plus importante et en quelques années, il est promu au poste de directeur générale chez UNIPACKAGING.  Ça n’a pas toujours été très facile pour lui, car il devait passer par plusieurs épreuves avant d’arriver à ce stade. En faisant preuve de professionnalisme et de maturité dans chaque poste qu’il occupe, il a pu surmonter les obstacles devant lui. C’est un homme de confiance et depuis qu’il est au poste de directeur à UNIPACKAGING, cette entreprise est entre de bonnes mains.

Laisser un commentaire