Un mémoire sur les femmes victimes de violences conjugales sur Oboulo

Votez pour cet article

La Garde des sceaux Christiane Taubira a envoyé une circulaire contre les violences conjugales hier, mardi 25 novembre dans le cadre de la Journée internationale contre les violences faites aux femmes. À cette occasion, Oboulo présente un mémoire sur les femmes victimes de violences conjugales.

Un fléau qui affecte 216 000 femmes chaque année

Mardi 25 novembre, Christiane Taubira a envoyé une circulaire contre les violences conjugales aux procureurs français, et ce dans le cadre de la Journée internationale contre les violences faites aux femmes. Cette dernière a pour objectif de mettre en place un plan d’action contre ce fléau qui affecte 216 000 femmes chaque année.

Selon ce document, les condamnations pour violences conjugales sont montées en flèche depuis 10 ans. En effet, l’on est passé de 9 129 condamnations à 17 972 entre 2004 et 2013, ce qui représente une hausse de pas moins de 96,9 %…

Les mesures proposées

Voici quelques-unes des mesures de la circulaire :

– Le dépôt de plainte quasi-obligatoire : « une victime doit toujours pouvoir déposer une plainte » avec l’ouverture d’une enquête

– La création d’un magistrat spécialisé au sein des tribunaux et l’échange d’informations entre les juges de services différents

– La participation à un stage de sensibilisation contre la récidive, effectuée comme une peine ou en complément d’une peine, ou encore effectuée à la place d’une comparution devant un tribunal.

– La généralisation du « téléphone grave danger » pour les victimes potentielles de violences ou de viols. Aujourd’hui, l’on en dénombre 147. La circulaire en prévoit 400 début 2015. (Le Monde, Le Parisien)

Oboulo : mémoire sur les femmes victimes de violences conjugales

Chaque année, 216 000 femmes sont victimes de violences, mais seules 16 % d’entre elles portent plainte. Afin d’en apprendre davantage sur le sujet, Oboulo met en ligne un mémoire sur les femmes victimes de violences conjugales.

Laisser un commentaire