Stationner à l’aéroport de Nantes : explications.

Votez pour cet article

Avec ses dix parkings, l’aéroport de Nantes accueille chaque jour des milliers de visiteurs. Ses dix aires de stationnement présentent tous un accès facile même pour ceux ne connaissant absolument pas la ville.
En effet, les visiteurs y accèdent soit par la porte de Grand Lieu, près du périphérique, soit via Bouguenais. A quelques minutes seulement du centre-ville de Nantes, il suffira à tous les voyageurs de suivre les panneaux indiquant “Nantes Atlantique” pour se rendre dans l’un des aéroports. Il y a de plus plusieurs types de parkings. Ainsi, le P4 est un parking couvert, les autres sont tous extérieurs.

Il est également possible de prendre des abonnements, à l’année, au semestre ou au trimestre sur chaque parking. Les places sont directement réservables sur le site du parking de l’aéroport.

Il y a également un parking minute très pratique.

Les P0 ET P1 sont davantage réservées pour ceux qui désirent laisser leurs véhicules pendant une longue durée. Les aires de stationnement sont toutes surveillées par des caméras et par des gardiens.

En ce qui concerne les cartes d’abonnements, des réductions sont appliquées selon le nombre de cartes prises. Ainsi, de 3 à 5 cartes, 15% de réduction immédiates sont appliquées. La réduction passe à 30% pour ceux désirant prendre 6 cartes et davantage, de quoi obtenir un bon  prix pour un parking à Nantes. Un service de location de voitures est à la disposition des visiteurs, ainsi que différents autres services, comme des lavomatiques.

Bien entendu, tous les parkings disposent de tarifications horaires pour tous ceux ne désirant pas laisser leurs véhicules stationnés plusieurs jours. Très étroitement surveillé, les visiteurs pourront laisser leur véhicule en toute tranquillité et bénéficier de prix dégressifs selon les horaires. Pour régler leur abonnement au parking aéroport de Nantes privé avec navette et services, les voyageurs auront le choix entre la carte bancaire, les espèces ou le “badge liberté”.

Laisser un commentaire