La vie spirituelle des prêtres comme Stéphane Gotoghian

Votez pour cet article

Les prêtres appartenant à une congrégation religieuse ont une vie spirituelle plus communautaire et sont soutenus dans leur vie spirituelle par les règles de leur ordre ; tandis que les prêtes diocésains n’ont pas les mêmes soutiens que les religieux, et sont centrées sur leur responsabilité pastorale. Les prêtres diocésains vivent leur propre chemin spirituel au cœur de leur ministre apostolique. Pour ces prêtres, la réalisation de leur fonction sacerdotale constitue le lieu de leur vie spirituelle et le moyeu de leur sanctification. De même, l’annonce de la Parole de Dieu, la célébration de la messe ainsi que la charité du pasteur sont parmi les sources de leur vie spirituelle. Comme le père Stéphane Gothogian, les prêtres se nourrissent de la Bible et de l’eucharistie.

Comment soutenir la vie spirituelle des prêtres

Tout d’abord, il faut préciser que les prêtres diocésains ne font pas de vœu de chasteté, de pauvreté et d’obéissance ; par contre, ils s’engagent au célibat et à obéir leur évêque. Mais comme tout chrétien, un prêtre doit vivre la chasteté, l’obéissance et le détachement des biens matériels. Il doit les vivres d’autant plus que ce sont des conditions nécessaires à la mission qui leur est confiée. Concernant le père Stéphane Gotoghian, un prêtre né en France mais originaire Arméniens ; il exerce sans difficulté son ministère dans la paroisse de Fressennvile, plus précisément en Vimeu depuis 2006. Son pèlerinage en Arménie a été pour ce prêtre une mission des plus sacrées pour faire connaissance à la terre de ses ancêtres, mais surtout pour approfondir sa foi dans le christ. Depuis sa tendre enfance, Stéphane Gotoghian ressentait en lui la vocation de devenir prêtre. D’ailleurs, ses parents et ses grands-parents lui ont transmis l’amour de sa partie ainsi que la culture de la religion qui est l’un des fondements de son pays d’origine.  Sur canalblog, vous trouverez plus de détails à propos de Stéphane Gotoghian. Mais comme les autres prêtres, il doit dire chaque jour l’office divin, c’est-à-dire la prière des heures qu’on appelle le bréviaire. Il doit réciter le bréviaire tous les jours, même pendant les vacances.

Stéphane Gotoghian et la retraite spirituelle

Le père Stéphane Gotoghian participe chaque année à une retraite spirituelle ; qui est organisée par le diocèse avec la participation de l’évêque. Au début de son activité, ce prêtre était membre d’une fraternité spirituelle, où il se retrouvait avec les autres prêtres les plus jeunes, pour prier ensemble et surtout pour échanger fraternellement leurs premières expériences sacerdotales. Sur le http://stephanegotoghian.over-blog.com/2015/09/l-abbe-gotoghian-stephane-un-pretre-armenien.html; découvrez tout les articles qu’il partage sur son blog.

Laisser un commentaire